Billets d'humeur, Société

Journal du confinement relâché – Semaine 7 – 29 novembre 2020

Je me promène sur la Coulée verte et me dis que les gens qui m’observent cachés derrière le carreau de leur cuisine doivent se dire « Tiens, y a la folle ! » parce que lorsque je marche je parle toute seule, j’agite les bras, les mains, je converse. Même derrière le masque, ça se voit.

Billets d'humeur

Journal du presque confinement – Semaine 5 – 15 novembre 2020

Le très beau livre que je lis, Les villes de papier de Dominique Fortier, m’inspire un jeu : Comment appelle-t-on un groupe de : faisans, d’étourneaux, flamants, de hiboux, d’alouettes, de papillons, de crabes, de phoques, de vipères, d’abeilles, de souris, de sangliers, de moustiques, de babouins, de lions ? Les réponses dimanche prochain.

Billets d'humeur, Société

Journal du couvre-feu – Semaine 1 – 18 octobre 2020

Cinéma à la séance de 18 heures : extraordinaire Drunk, un film sans morale, comme je les aime. À la sortie il est 20 h 40, je me souviens tout d’un coup que nous sommes sous le joug de ce couvre-feu imbécile et liberticide, mon moral flanche.

Littérature étrangère, Livres

« Le Mur invisible » de Marlen Haushofer

J’étais à côté et entendais tout ce qu’ils se racontaient. Je me mis carrément à écouter tout ce qu’ils se racontaient : « Oh, ce livre ! Qu’est-ce que je l’ai aimé ! Je l’ai offert à des dizaines de personnes ! » « Oui, il est absolument magnifique. » Je jetais un coup d’œil discret vers eux, la dame attrapait un exemplaire du Mur invisible, qu’elle allait offrir une fois de plus. Après quelques minutes à continuer de faire semblant de chercher un ouvrage, je prenais à mon tour un Mur invisible.

Billets d'humeur, Non classé, Société

La revanche des littéraires : en réponse à vos réactions

à tous les atypiques qui tracent leur route avec plus ou moins d'aisance dans ce monde ultra-normé, à tous les non-standardisés, à tous les littéraires (assumés ou contrariés), une pensée chaleureuse.
Nous sommes nombreux, et nous sommes puissants !

Billets d'humeur, Société

La revanche des littéraires

Longtemps j’ai pleuré le sort réservé aux littéraires et aux atypiques. Tout particulièrement en France, parce que si vous faites vos « humanities » aux Etats-Unis, l’éventail des possibles s’ouvre à vous. En Angleterre, vous pouvez diriger une banque en étant titulaire d’une maîtrise d’histoire. En France il vous faudrait montrer patte blanche, c’est-à-dire dérouler une liste de diplômes longue comme l’A20, si tant est que cela puisse suffire.

Billets d'humeur, Société

Journal de l’après-confinement – 17 mai 2020

Au réveil, je découvre des messages très sympas sur mon journal de confinement. Et aussi celui d’une marque de chaussures qui rouvre ses boutiques ce matin et m’enjoint à profiter de 50 % de réduction....

Billets d'humeur, Société

Journal du confinement semaine 8 – 10 mai 2020

Temps de lecture : 8'38 Chères toutes, chers tous, Cela devrait être la dernière fois que je vous écris – c'est passé tellement vite, non ? –mais il y aura un billet la semaine prochaine, car il nous faudra bien analyser l'après-confinement. En attendant, allons voir ce qui « est arrivé près de chez nous » depuis le… Lire la suite Journal du confinement semaine 8 – 10 mai 2020