Littérature étrangère, Livres

« Douleur » de Zeruya Shalev

Femme de retenue, Iris semble avoir tout sous contrôle. Pour ne pas craquer, elle s’est repliée dans le capiton de l’armure qu’elle a érigée. Elle tient les sentiments hors d’elle, loin d’elle. Mais comme elle le dit, dans la vie vient toujours un moment où votre mensonge vous fait trébucher. Chez Iris, son mensonge prend la forme d’une douleur.

Publicités
Billets d'humeur, Société

Elle n’avait pas eu le feedback

Vous vous gargarisez de votre puissance de sachant qui sait que le feedback n’est ni un objet, ni une médaille, ni une prime mais juste une réponse, tout au plus quelques phrases, parfois un seul mot.

Littérature étrangère, Livres

« Americanah » de Chimamanda Ngozi Adichie

Aux USA, Ifemelu sera contrainte de tricher avec elle-même, de se couper de ce (et de ceux) qui lui est le plus cher. Quelque peu têtue, la jeune femme parviendra à tracer sa route et à « réussir » au sens américain du terme. A-t-elle vraiment le choix ? L’Amérique est un pays qui laisse peu de possibilités : prendre le train en marche ou rester sur le quai et regarder défiler les trains qui emportent les winners.

Billets d'humeur, Economie, Société

Le vrai prix des choses-1

Comment ce fait-il qu’un même trajet de train puisse coûter un jour 30 €, un autre 70 € et un autre encore 180 € ? Pourquoi, moi qui prévois d’aller à Londres dans cinq mois, en suis-je réduite à acheter mes billets de train aujourd’hui ? De payer un aller-retour un peu moins de 100 € quand je sais qu’un aller simple Paris-Londres peut flirter avec les 300 €.

Billets d'humeur, Société

Suis-je la seule à ne plus supporter le mot « aventure » ?

Aventure est un mot qu’on entend pour parler de tout et de rien. Des vacances, de la formation qu’on commence, de son nouveau job ou de l’ancien quand « c’est la fin de l’aventure », d’un voyage, de la vie, d’amour, du jeu de télé-réalité auquel on a participé…

Littérature étrangère, Livres

« Le Bûcher » de György Dragoman

Petite et grande histoire ont le chic pour se télescoper, réduisant nos destins à peu de chose – j’ai quelque grand-oncle, cousin et arrière-grand-père qui en savent quelque chose. Ici, ça se passe dans la Roumanie fraîchement libérée de son dictateur, mais pas de ses vieux démons.