Billets d'humeur, Economie, Société

Le vrai prix des choses – 2

Temps de lecture : 42’’

Quelle somme sommes-nous prêts à débourser pour un croque-monsieur ?

La question se pose dès lors qu’on est convié à un déjeuner d’affaire dans un hôtel parisien très chic, ce qui est arrivé récemment à l’une de mes connaissances. Elle m’a rapporté qu’il lui en a coûté 47€ pour se substanter d’un croque-monsieur (salade verte et frites incluses, je ne saurais dire). Pour les non-initiés, le croque-monsieur se compose d’une tranche de jambon blanc recouverte de fromage râpé coincée entre deux morceaux de pain beurré, le tout gratiné au four quelques minutes. Certains le nappent de sauce Béchamel. La plupart du temps, c’est un plat facile, pour les jours où l’on n’a ni envie ni le temps de cuisiner. Ce n’est même pas un plat à dire vrai.

47€, c’est dix-huit fois plus que le prix du croque-monsieur le moins cher du supermarché (je suis allée vérifier exprès). Sans même mettre le nez dans la comptabilité de l’établissement je suis sûre que ni la matière première ni les ressources humaines nécessaires à l’élaboration de ce plat ne justifient ce montant. Qu’est-ce qui le justifie, alors ? Si ce n’est le visible, peut-être est-ce l’invisible ? Le fait de manger un croque-monsieur dans cet hôtel très chic. La question n’étant plus « combien serions-nous prêt à débourser pour un croque-monsieur ? » mais « combien serions-nous prêt à débourser pour manger un croque-monsieur en ce lieu ? », voire « pour être vu en train de manger un croque-monsieur en ce lieu ? »

A contrario, comment peut-on imaginer qu’un croque-monsieur ne puisse coûter que 2,60€ ? Pain, jambon, beurre, fromage, transport, stockage, main d’œuvre… Une ou plusieurs personnes n’ont pas été payées ou l’ont été, mais très mal. A moins que l’on nous vende quelque chose qui s’apparente à un croque-monsieur mais qui n’en est pas un. Ou est-ce tout ça à la fois ? La question n’étant alors plus « combien serions-nous prêt à débourser pour un croque-monsieur ? » mais « jusqu’à quel prix sommes-nous prêts à descendre ? »

47€, ça peut grimper plus haut, et il y en aura toujours pour payer plus. 2,60€, il y en aura toujours pour dépenser moins. Les raisons qui font que les uns dépensent 47€ et les autres 2,60€ pour un croque-monsieur font le grand écart. Même s’il y a une situation plus dramatique que l’autre, au final c’est la même histoire qui se regarde en miroir : 47€ ou 2,60€, on ne sait jamais quel est le vrai prix des choses.

———————————–

Addendum : Le croque-monsieur que je préfère, c’est celui que fait ma grand-mère maternelle, et que je fais à mon tour. Deux larges tranches de pain de campagne, beurrées au beurre demi-sel avec cristaux (tout autre type de « beurre » n’ayant pas sa place sur cette planète), une tranche moyenne de jambon blanc, avec le gras (très important) que mon boucher m’a gentiment servie le jour même, et une tranche très fine de Comté 18 mois d’affinage, que j’ai pris soin de ne pas mettre au frigo après l’avoir acheté à mon fromager (le fromage ne se mettant jamais au frigo).  (Le Beaufort est une option tout à fait acceptable.) Quelques minutes sur la grille du four bien chaud. Trois étoiles au Michelin.

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de “Le vrai prix des choses – 2”

  1. Je suis très impressionné par ta manière d’écrire. Le plaisir que tu éprouves est quasi palpable et tu fais du bien à tes lecteurs.

    J'aime

  2. Bonsoir, quand vous dites: « Une ou plusieurs personnes n’ont pas été payées ou l’ont été, mais très mal ». Je pense, que vous vous êtes trompé. Ce n’est pas des personnes qui fabrique les croques pour ce prix, c’est des machines….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s