Littérature française, Livres

« Civilizations » de Laurent Binet

Temps de lecture : 2’52

« Christophe Colomb, tu prends tes cliques et tes claques, et tu t’en retournes d’où tu viens », il s’en est fallu de peu que les Incas ne chassent l’envahisseur en ces termes.

Au commencement

Des habitants d’Europe du Nord mettent le cap sur l’Amérique du Sud. Après bien des péripéties, ils s’y établissent. De génération en génération les cultures autochtones et les nouveaux venus se mélangent : les hommes sont imberbes, ont la peau cuivrée et la chevelure rousse. Tous sont immunisés contre les maladies qui sévissent de l’autre côté de la mer Océane. Ils montent à cheval et fabriquent des outils en fer. Alors quand un certain Christophe Colomb débarque, ils n’en font qu’une bouchée. Si l’Histoire oublia vite ce simili conquistador, elle n’oublia pas Atahualpa. Inca, fils du Soleil, il embarque sur un navire abandonné par Colomb, direction l’Europe. Sa traversée le conduit à Lisbonne, au lendemain du terrible séisme qui frappa la ville en 1755.

Histoire inversée

Voilà que nos Incas découvrent ce qu’il convient d’appeler désormais « le Nouveau Monde ». Quelle surprise pour eux de constater que tous se régalent de ce « breuvage noir » si singulier, d’observer ces « tondus » qui n’ont de cesse de brûler des gens puis de s’agenouiller devant la statue d’un homme maigrelet cloué sur une croix. Quant aux miséreux qui peuplent les campagnes quand tant de bourgeois se parent d’or, eux qui n’avaient jamais vu personne mourir de faim dans leurs contrées, ils n’en croient pas leurs yeux.

Pour les Espagnols, Atahualpa était désormais le conquistador.

Et si l’Europe avait été envahie par les Incas. Et si comme Henry VIII nous nous étions tous convertis au culte du Soleil, est-ce que nous parlerions du pont du Soleil comme nous parlons de celui du 15 août ? Et si les moutons avaient été remplacés par les lamas. Et si la propriété avait été abolie parce que chez les Incas la Terre n’appartenait à personne. Et si les Maures, les Juifs, les protestants et les athées s’étaient unis à Atahualpa pour se révolter contre ce correspondant direct avec le dieu cloué qui siège à Rome. Et si François 1er avait fait allégeance à Atahualpa, car qui voudrait avoir pour ennemi le Soleil ? La question mérite d’être posée. Et si Charles Quint avait offert son amitié à Atahualpa pour ensemble aller faire la nique à Soliman… Serais-je en train de tapoter sur mon Mac ces quelques lignes, une tasse de thé, achetée chez la céramiste de Florac cet été, à portée de main et un chat transi d’amour à mes pieds ?

En tout cas, pour Atahualpa, l’affaire est éminemment politique. Il va lui falloir ruser pour tirer son épingle du jeu s’il ne veut pas que la situation s’inverse et que dans cinq siècles de cela l’Amérique latine parle espagnol, soit très très chrétienne et que les descendants du Soleil soient réduits à néant, manquerait plus que ça. Atahualpa, nous sommes tous avec toi !

Lire du Binet

C’est l’uchronie joyeuse qui vous fait dire que l’Histoire ne tient qu’à un fil. C’est drôle, décalé et pas du tout prétentieux.

Le point commun entre Laurent Binet et moi

Moi aussi, il m’arrive de faire des hypothèses : et si le vaccin contre la rage n’avait pas été inventé combien d’habitants serions-nous sur la planète ? et si la France n’avait offert la statue de la Liberté aux Américains, New York serait-elle autant touristique ? et si Gustave Flaubert n’avait pas écrit Emma Bovary, qu’aurais-je étudié en cours de français au lycée ? et si Nicolas Sarkozy n’avait pas été élu, Carla Bruni l’aurait-elle épousée ? et si à la maternité on avait inversé les berceaux et qu’on m’ait placée dans la mauvaise famille ? et si j’avais eu les cheveux blonds et raides, combien de flacons d’après-shampooing utiliserais-je par an ? et si Laurent Binet n’avait pas écrit ce livre, et s’il l’avait écrit mais que je ne l’aie pas lu…

Civilizations, de Laurent Binet, Grasset, 2019.

© Virginie Manchado, 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s