Billets d'humeur, Société

Mon discours de remise des diplômes Exec MBA de NEOMA Business School

Vendredi 6 septembre, c’était la remise des diplômes, Exécutive MBA, par mon école NEOMA Business School. J’ai eu l’honneur et le bonheur de faire le discours de clôture en tant que représentante de ma promotion, « Etincelles ». La vidéo de ce discours est en ligne sur LinkedIn :https://www.linkedin.com/posts/virginie-manchado-exec-mba-b68a0212_mba-neoma-etincelles-ugcPost-6576820992709062656-RccT

Mon discours ci-dessous. Avec tous mes remerciements à mes formidables camarades, à nos intervenants et à l’école, c’était une expérience dense, intense, merveilleuse.

Bonsoir,

Si j’avais suivi le conseil d’un de mes camarades, je serais en train de vous faire le défilé de toutes les paires de chaussures que j’ai achetées pendant le MBA. J’arpenterais un podium autour duquel nous aurions installé des kakemonos retraçant l’histoire de chaque paire : les derbies pour la rentrée, les baskets qui ont fait la Coupe du Monde, les jolies sandales dorées achetées à Imperial College, etc, etc.

A cette longue liste, j’aurais dû ajouter LA paire de chaussures que toute ma promo m’a offerte pour mon anniversaire. Comme quoi, mes camarades me connaissent bien.

Ils me connaissent bien, nous nous connaissons bien, parce que faire l’Executive MBA de NEOMA c’est bien plus qu’aller en cours, partager des savoirs et rendre des devoirs.

Mes 18 camarades et moi-même avons vogué sur une embarcation que nous avons baptisée Etincelles. Etincelles, parce que ça éclaire, ça pétille, ça illumine, ça réchauffe. Etincelles pour les éclairs de génie et pour les éclairs tout court.

Nos valeurs : Partage, Ecoute, Curiosité et Bienveillance.

Comme par magie, juste après avoir choisi ce nom-là nous avons découvert à deux pas de Neoma une brasserie qui s’appelle Etincelles, et nous en avons fait notre cantine.

Alors, chez les Etincelles, on parlait français, anglais, espagnol, arabe, toura, et même franglais et chinois !

Les DG ont côtoyé les indé.

Il y avait le club des fins gourmets, qui entre deux slides, vous dévoilaient leur recette du foie gras.

Une sacrée bande de généreux, d’éternels retardataires, des high tech, des pros de la négo, de fervents défenseurs du vélo et des aficionadas de la Gambette box.

Ceux qui ne savaient plus comment dompter leurs cheveux et ceux qui auraient bien aimé avoir ce genre de problème.

Des forcenés de l’EBITDA, des pro-marketing, des anti-marketing, des idéalistes, des carriéristes, des discrets, des plaisantins, des réservés…

Et bien plus encore.

Nous, les Etincelles, avons donc pris le large, vogué puis accosté différentes îles : RH, Leadership, Supply Chain, Entrepreneuriat, Développement personnel, etc.

Tour à tour, ces îles ont été familières, accueillantes, hostiles, mais toujours exaltantes. Elles nous ont donné bien du travail, même si sur la plupart des photos on nous voit en train de festoyer.

On a étudié, on s’est formés, on s’est transformés.

Et on s’est même transformés physiquement. Mais de cela, nous avions été prévenus au premier cours par Svetlana qui nous avait dit : « Le MBA, c’est plus 4 kilos en moyenne. »

A notre décharge, il faut dire que tous les matins Aurélia nous a offert quantité de viennoiseries et comme nous sommes des gens polis, nous les avons mangées.

« Ce n’est pas la destination qui compte mais le chemin », dit le proverbe, le MBA nous l’a confirmé. Il nous a également prouvé que les compagnons de voyage comptent pour beaucoup dans la qualité de la traversée.

Entre 656 heures de cours, 3 study tours à l’étranger, un business-plan, une expédition à Lorient, quelque 15 000 messages échangés sur whatsapp, sans parler des innombrables mails, discussions téléphoniques, dîners, des trajets en train, en avion et j’en passe, on peut dire qu’on a créé une belle communauté. Euh, pardon, je rectifie, on peut dire qu’on a révélé une belle communauté, car comme nous l’avons si bien appris, une communauté ne se crée pas mais se révèle !

Notre périple aura duré deux ans. C’était long, et pourtant c’est passé si vite.

Durant ces deux années, j’ai eu l’honneur et le bonheur d’être codéléguée de classe avec mon camarade Justin, qui vient de s’installer en Martinique d’où son absence ce soir.

D’abord vous dire, que travailler avec Justin c’était très très chouette.

Et puis aussi, vous avouer, qu’après avoir été délégué, on porte sur la démocratie un regard un poil plus nuancé…

En tout cas, Justin et moi avons pris notre mission très à cœur et nous espérons avoir tenu notre promesse.

Alors, justement, comme je suis déléguée pour quelques instants encore, j’aimerais m’adresser à Neoma :

« Chère équipe Neoma, cher Charles, chère Leila, chers intervenants, et vous tous qui nous avez si bien accompagnés durant notre MBA, un grand grand merci d’avoir su faire briller, dans nos yeux et dans nos cœurs, des étincelles. »

IMG_787524

© Virginie Manchado, 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s