Billets d'humeur, Société

Journal du confinement – Semaine 1 – 22 mars 2020

Temps de lecture : 3’26

Chers tous,

Durant le confinement je vous donne rendez-vous tous les dimanches après-midi via un « billet du confinement » sous forme de notes et d’observations que j’ai faites durant la semaine.

Bonne lecture, bon confinement, et haut les cœurs !

Virginie

Samedi 14 mars 2020

Le matin : Je ne sais pas pourquoi en ce moment je suis toute fatiguée et j’ai tout le temps envie d’aller dîner au restaurant.

*

Le soir : Les bars et restaurants seront fermés à minuit pour une durée indéterminée.

Dimanche 15 mars 

L’animalerie est ouverte car commerce d’utilité publique. J’achète le dernier sac de litière et l’avant-dernier sac de croquettes.

Mardi 17 mars

Silence absolu dans les rues. Temps de guerre ? Files d’attente devant les échoppes. Un sort pour que l’autre puisse rentrer. Ticket de rationnement. Peur dans les yeux. URSS. Qu’est-ce que ce serait en temps de guerre ? Légère claustrophobie à la maison.

*

De quoi vivront tous ceux qui travaillent au noir dans les bars et les restaurants ? Et nous tous ? Les clodos dans les rues, qui leur donnera une pièce et de quoi se nourrir ? D’ailleurs, où sont-ils tous passés ?

*

Vente de bière Corona en chute libre aux USA. Un Américain a acheté 17 000 flacons de gel hydro-alcoolique qu’il revendait plus de quinze fois leur prix sur Amazon, le Parquet a saisi son stock pour le distribuer au personnel soignant.

*

Après le confinement je mise sur : un baby-boom massif, une recrudescence des divorces, une inscription massive dans les salles de gym, le départ de Paris pour certains qui « auront compris que ce n’était pas leur vraie vie » et le premier soir, une liesse collective dans les rues (et une cuite monumentale pour tous).

Mercredi 18 mars

Pour la seconde fois en vingt-quatre heures je me charcute l’index droit : accumulation de tensions due aux nouvelles conditions de vie ?

*

En Espagne, promener son chien est la seule sortie autorisée : un homme est réprimandé par la police pour avoir promené son chien en peluche ; d’autres louent leur chien, 25 € la promenade.

Jeudi 19 mars

Lu dans la presse : « Un Français se demande s’il doit dénoncer à la police son voisin qui sort ses poubelles » ; « Un type parti faire un tour de vélo, tout seul, a été dénoncé (de façon anonyme) par ses abonnés sur Strava » ; « Des SDF verbalisés pour non-respect des règles de confinement. »

Samedi 21 mars

C’est le printemps, il fait froid et gris, c’est appréciable. Y. et moi jouons désormais au Scrabble en ligne, cela occupe une grande partie de nos journées.

*

Durant ma sortie quotidienne pour « activité physique » les vitrines des boutiques me sautent au visage. Tous ces produits ne doivent leur existence uniquement parce que nous les consommons, sans nous ils sont d’une vacuité absolue. On n’a besoin de rien en fait. La consommation à laquelle nous sommes rompus est aussi inutile que violente.

*

Le confinement a quelque chose de bon et de beau, silence dans les rues, repli sur soi. Et après, fin des voitures en ville ? Le rêve !

*

Comment font les couples clandestins pour se voir ? Impossible au mari adultère de s’échapper deux heures de chez lui pour aller voir son amante. C’est la diète, des cœurs et du sexe.

*

Le confinement va nous transformer individuellement et collectivement. Comment vivrons-nous après ? Comment serons-nous ? Est-ce que l’État français soutiendra, enfin, le personnel soignant ? Honte à notre pays d’avoir ainsi laisser décliner un système de santé si performant.

Dimanche 22 mars

Je pense aux femmes battues qui sont particulièrement exposée pendant le confinement.

*

Si les animaux domestiques étaient porteurs de la contagion et qu’il nous fallait les tuer, la population s’insurgerait et serait bien plus effondrée qu’elle ne l’est aujourd’hui.

 

© Virginie Manchado, 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s