Histoires et récits

La femme qui voulait voir la mer

... je finissais par trouver le lieu idéal à l’île de Ré, dans un hôtel simple et élégant, où l’équipe se proposait de m’aménager une chambre selon mes desiderata. Que demander de plus ? L’hôtel, la chambre, les vélos dans le hall de l’hôtel, aucun touriste mais toutes les activités ouvertes, pas trop de soleil, du vent, un peu de pluie en fin d’après-midi avec un peu de chance, et un bon chocolat offert tous les soirs par la maison. Mais voilà qu’un dénommé J.C. décida par un soir d’octobre de nous enfermer. Bye bye l’île de Ré.

Billets d'humeur, Société

Bonne année 2021

Je lui explique ce que je cherche sans employer le mot « marguerite » car je ne sais pas que ça s’appelle une marguerite, alors je dis « panier à légumes ». Il me montre une passoire. « Non, non, c’est petit » (et avec les mains je fais un petit cercle) « et ça s’ouvre » (et avec les mains j’agrandis mon cercle). Il me montre, un panier à courses, « non, non, c’est tout petit et ça s’ouvre » (encore les cercles avec les mains)...

Billets d'humeur, Société

Journal du confinement relâché – Semaine 9 – 13 décembre 2020

Grâce à mon mal de dos je vais chez l’ostéo et je prends le métro, et comme j’ai reçu une bonne nouvelle et que je ne suis plus habituée au métro, je rate mon arrêt, donc je finis mon trajet en tram, que je ne prends jamais. Pendant le rendez-vous, je raconte tout cela à l’ostéo qui, lui, se déplace à moto.

Non classé

Journal du confinement relâché – Semaine 8 – 6 décembre 2020

J’ai un karma gastro très léger puisque je n’ai jamais eu de gastro, en revanche j’ai un karma trajet-déplacement très très lourd (surtout, ne pas se déplacer avec moi). Peut-être que dans une vie antérieure, j’ai fait couler La Santa-Maria, crasher un Concorde sur un hôtel de Gonesse ou provoquer une collision de charrettes entre un tavernier gaulois et un centurion romain. En tout cas, j’expie.