Billets d'humeur, Politique, Société

Mes cheveux font de la politique

Il est vrai que vous avez toujours considéré vos cheveux comme indépendants de vous, vous les appelez le « jardin anglais » car, dites-vous, tout a l’air désordonné alors qu’en fait c’est très organisé. Mais ça ne fait que ce que ça veut.