Billets d'humeur, Société

La SNCF et moi, une histoire de pépins

Un peu après Châteauroux, nous passons sous un pont duquel tombe une voiture. Crissement de freins retentissant, vitres fêlées et arrêt brutal. Une automobiliste a perdu le contrôle de sa voiture, se rendant compte qu’elle allait passer par-dessus bord elle s’est éjectée juste à temps – heureusement qu’elle ne portait pas sa ceinture de sécurité. Sa voiture est tombée sur la voie ferrée juste au moment où le train arrivait, résultat : la voiture réduite à la taille d’une Majorette. Le temps de vérifier qu’il n’y avait pas de cadavre, que notre train était encore opérationnel. > Arrivée à Paris avec plus de 4 heures de retard en roulant au ralenti et dans une chaleur insupportable...